Bizutage au Biplan ?

Les excellents Surfer Rosa étaient au Biplan ce samedi 26 mai 2012 pour leur 3ème concert en configuration 4 musiciens (Eve:chant/clavier, Sébastien:chant/guitare, Justine:basse, Gwendal:batterie). La soirée était organisée par French Pop Mission, comme en octobre 2010, au même endroit.

AVA, chanson rock en Français de bonne facture, avait la lourde tâche d’ouvrir, avant que ne débarquent sur scène les Puss In Boots avec qui je m’étais fâché sans qu’ils le sâchent en octobre 2010, justement, lorsque je m’étais déplacé tout spécialement pour eux au Biplan et les avait trouvé finalement plus rock qu’électro-clash (ce qui était ma tasse de thé de l’époque). Un défaut d’Internet, sans doute. Dans le même temps je les remerciais en silence de nous avoir fait découvrir ce soir-là les Surfer Rosa.

Hier soir, les PIB ont confirmé leur style rock péchu. Très bon set. J’adore. Mais… On se doit de relater un petit « incident ». Vers le 3ème morceau, la chanteuse, qu’on sentait chagrinée, a cru bon tomber la veste pour nous prendre à témoins, et, oh mon dieu, il semble qu’elle ait subi un bizutage de la part de ses petits camarades de jeu dans les loges. En effet, son corps à demi-dénudé laissait apparaître devant nos yeux ébahis un tas de graffitis exécutés au stylo à bille : des chats, des arabesques, des hiéroglyphes, sur le dos, sur le ventre, dieu seul sait jusqu’où il y en avait. La pauvre ressemblait à un plâtre d’avant-bras. Ne manquaient que la signature des coupables qui d’un seul coup n’en menaient pas large. Ah ! Les lâches ! On leur pardonne, par solidarité masculine, et parce que, vraiment, ce fut un super set.

Puis arrivèrent les 4 de SR. Tard. Après midnight. Pas d’pitié pour les vioques ! Difficile d’être objectif, sans doute, le groupe reste l’un de mes fétiches. Je suis arrivé anxieux, je suis reparti « rassuré ». C’est toujours du Surfer Rosa, c’est juste différent, c’est une version 3.0 me semble-t-il (la version 2.0, pour moi, et ça n’engage que moi, se situant plutôt côté son à partir de Summer 11), et ça reste TRES bon. Justine à la basse et Gwendal à la batterie, tous les deux très bons dans leur partie, n’enlèvent rien au capital sympathie du groupe, c’est déjà pas mal, et le nouveau line-up apporte un peu beaucoup de vie à l’ensemble. Ca sonne fort, si fort que mon oreille droite s’en souvient. A noter que Eve pianote désormais sur un petit clavier équipé de pédales d’effets. Le « jesus brush my hair » est excellent comme l’est « killin the past » qui clôs le set dans un joyeux « acid » bordel… On a regretté l’absence de « velvet feline ». Le nouveau CD « Welcome on board » était disponible, il a tourné en boucle aujourd’hui dans la bagnole…

A ne pas rater. Jamais.

Set :
– She’s the killer
– Shop assistant
– 100%
– Jesus brush my hair
– Porn vision
– Gang of love
– Thanks to my dream
– Human fly
– Fire
– Mermaid
– Planet Claire
– Killin the past

Partager


Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Facebook
  • MySpace
  • TwitThis
Rss Download Plugin fermer